Rechercher
  • tanieredelabelette

La chape


Hier, une entreprise est venue couler la chape. Je pensais pouvoir me passer de cette étape mais non, c'est incontournable : sur une dalle, il faut une chape.

Zut de zut, encore des sous!! :)

Enfin, puisqu'il fallait en passer par là, c'est fait. Et dans les temps en plus... Je ne veux pas dire que j'ai de la chance, mais pour le moment, mes artisans tiennent tous leurs délais.

Après - pour les amateurs de technique - il y a deux solutions : du béton, ou de l'anhydrite.

Avantages / inconvénients?

Béton :

  • avantage : sèche en 3 semaines

  • inconvénient : il faut faire des joints de dilatation, et donc, ça se voit entre les dalles de carrelages, et je trouve ça moche. Je trouve ça encore plus moche que le plus souvent, les joints de dilatation sont faits parallèlement aux murs, et que donc, il faut poser le carrelage dans le même sens... et j'aime pô!

Anhydrite :

  • avantage : pas besoin de joints de dilatation - c'est un spécial "grandes surfaces"!! A moi les poses de carrelage dans le sens de la diagonale. Oui, c'est plus compliqué, mais question perspective, c'est beaucoup mieux.

  • inconvénient : le temps de séchage est très long... j'ai compris qu'il faut compter 2 semaines /cm d'épaisseur... soit dans mon cas, deux mois... Heureusement, j'ai plein d'autres choses pour m'occuper :)!! de plus il faudra faire un traitement spécial de la surface, avec un ponçage et la pose d'un primaire d'adhérence. bon, nous verrons cela en temps voulu.

Enfin, on peut tout de même marcher sur la chape anhydrite au bout de 3 jours, mais pour carreler, il faudra attendre.

Ah oui, au fait, c'est bien sûr de l'anhydrite sur la photo, toute fraîche et brillante d'hier matin. Une belle glissade, c'est tentant, hein? :)


1 vue0 commentaire

© 2014 by La Belette.  Créé avec Wix.com