Mon potager chéri :)

Juiy 18, 2019

Mon potager est au top cette année. De belles récoltes en perspective, sauf si la sécheresse se maintient, et nous empêche d'arroser trop...  J'ai un peu peur pour les les potimarrons en préparation pour cet hiver.

Et quid des légumes à planter bientôt?? salades, choux, etc... ça va être difficile. Pour le moment, il bruinasse un peu, à peine de quoi faire tomber la poussière !!

Année 2015 = année blanche...

August 7, 2015

Le jardin après girobroyage...  y a plus qu'à ratisser!!

Trop de taff dans la maison, Puis il y a parfois des priorités!! Du coup, pas de potager cette année. Allez, histoire de dire, j'ai récupéré 4 pieds de tomate au boulot et Maman m'a donné 2 pieds de potimarrons... C'est peu, mais c'est déjà ça. 

 

Mais je n'ai pas vraiment eu le temps de m'occuper de tout ce qu'il y a à faire!!! Du coup, tout était envahi dans les herbes... hautes, très hautes. D'abord, merci Maman d'avoir passé du temps à dégager le potager envahi partout, et le pommier!! Puis j'ai sollicité le  paysagiste du coin qui est venu "girobroyer" tout ça. Au moins, je suis tranquille pour un moment. Maintenant, ... évoluons, évoluons, vais-je craquer et acheter une tondeuse... mmmhh...

à voir :)

 

Bien, en attendant, j'ai quand même récolté quelques framboises, nettoyé un beau buisson de ronces plein de mures, miam!

Les prunes sont bientôt à point, et le pommier couvert de fruits... 

 

C'est parfait.

 

Et j'ai aussi fait un joli massif d'hémérocalles jaunes, plantes de récup' !! Puis les poules d'une maison du hameau, encore non identifiée, se promènent et grattent partout, les bourriques. C'est un peu compliqué de garder quelque chose de propre du coup...

 

 

La mort des Tomates

July 12, 2014

J'ai le regret de vous faire part de la mort des pieds de Tomate.... le mildiou a vaincu. Je vais arracher ce qui reste, et essayer de nettoyer ce carré de jardin... pas de tomates pour mon jardin cette année, il faudra les acheter!! C'est triste mais bon. Je ne suis pas sure de préférer des tomates pleines de sulfate de cuivre pour réussir à mener la culture au bout.

L'année prochaine, je les mets sous abri, c'est sûr...

Le mois des citrouilles !

October 3, 2014

Citrouilles jumelles

Citrouilles jumelles

Pendant que la maison poursuit sa transformation, le potager donne ses derniers fruits avant l'hiver... de belles grosses citrouilles... J'adore ces grosses mémères :) D'abord, leurs couleurs sont réjouissantes, et leurs chairs, délicieuses. Oui, tout est au pluriel, il y en a plein, de toutes les couleurs ou presque. Je n'en ai que 3 variétés...

Prêtes être cueillies!

Prêtes être cueillies!

La belle verte...

La belle verte...

...La Muscade

...La Muscade

Et petit regret avec les colocinthes, que j'ai installées trop tard, et qui n'auront donc rien donné. L'année prochaine, je m'appliquerai, promis.

Au secours Tomates pleines de mildiou !!

July 11, 2014

Ah le sale champignon. Il est en train de mettre à mal ma culture de tomates... Alors, vite, un petit tour sur google et dans mes souvenirs de cours... Bouillie bordelaise. Mouais. Obligée? Existe-t-il d'autres méthodes? 

En prévention, oui : utiliser de la consoude ou des orties, en paillage, au fond des trous de plantation, en purin. Bref, je suppose que tout ce qui est riche en silice doit renforcer le système de défense des plantes. Mais trop tard pour la prévention. En tous cas, je vais tenter le paillis de tiges d'orties. De toute manière, avec tout ce qu'il y a d'orties dans ce jardin il faut faire de la place... 

Mais je crois que je n'échapperai pas à la bouillie bordelaise cette année. 

J'ai coupé les feuilles les plus atteintes, et je mets tout ça à la poubelle. Pas question de composter des parties de plantes malades, je ne suis pas sûre d'avoir un système de compostage assez performant pour réussir à tuer les spores de champignons. C'est coriace ces sales bêtes.

 

Quelles leçons pour l'année prochaine? bien sûr, plus espacer les plants pour limiter la propagation... puis mettre des orties ou de la consoude au fond des trous de plantation. Et voir, peut-être, pour un abri... Apparemment les tomates en plein air au nord de la Loire, ce n'est pas gagné...

Quelles quantités planter ?

Oui, quelles quantités planter ? Car on a toujours l'impression que 2 ou 3 pieds, ou même 6, ce sera bien suffisant... Sur la quantité totale produite, oui, peut-être, mais tout l'art du potager, c'est de prendre son temps. Autrement dit, les fruits, petites graines, et autres feuilles tant attendus se laissent cueillir au fil de l'eau, et les raécoltes ne sont pas assez abondantes pour faire un gros plat d'un seul coup!

Cette année, j'ai fait modeste, et je compte bien apprendre de mes erreurs... Mais si je compte progressivement aller vers l'autonomie en matière de légumes, il faudra bien augmenter sérieusement les quantités!

July 9, 2014

Shooting au potager

July 6, 2014

Photos demandées, les voilà... Comme je le disais hier, ça pousse!! C'est même devenu un joyeux chaos, pour le dire très franchement. Les vrilles des petits pois s'agrippent aux cornichons, qui s'entortillent entre eux, tout en essayant de ramper sur les courges et courgettes... 

La suite en images.

Déjà l'été!

 July 5, 2014

Oulala... je regarde les photos de mai... et je constate que ça a poussé depuis!! beaucoup beaucoup même!! 

Voire même beaucoup trop... petite erreur de débutant... j'ai oublié de laisser un passage conséquent entre mes plants. Bref... je me contorsionne entre les courgettes pour accéder aux cornichons, et encore, il reste de la place. Dans un mois, ça va être folklorique!! 

Bien, je ferai mieux l'année prochaine... Il faut bien commencer!! En attendant, je n'ai pas à rougir de ma production de cornichons. Déjà un gros bocal de rempli, avec la recette de Mamie en plus. 

Les tomates commencent à se former (oui, je n'étais pas en avance pour les plants, ni le jardin, vu la date d'achat de la tanière).

J'ai déjà fait quelques récoltes de radis, et d'autres tournées sont en cours.

Les poireaux, en semis direct, se développent bien. A voir quand il faudra commencer à couper le bout de leurs tiges pour qu'ils grossissent un peu!

J'ai ajouté un carré d'aromatiques, en "hors-sol"... un joli carré en bois, fabriqué maison, pour les mettre en hauteur. Il y a de la ciboulette, du basilic, de la menthe. Je viens de semer de l'aneth, qui commence à germer... Et puis il reste un peu de place pour 4 pieds de piments, qui se sont apparemment bien installés. Enfin je ne suis pas sûre. Je les trouve un peu pâles... mais je ne connais pas très bien cette plante, du coup j'ai du mal à savoir si c'est normal ou pas. Verdict quand elle commencera à fleurir (enfin, si elle va jusque là). L'avantage du carré c'est la chaleur du substrat, qui facilite aussi la culture.

 

Concernant les fraises!! Ah ben le seul problème, c'est que dès que l'une commence à mûrir, un merle ou un rongeur vient me la grignoter sur place. Je ne suis pas sûre d'en manger une seule. Il faut absolument que je trouve un moyen. J'ai bien trouvé des filets mais pas d'arceaux pour installer un chassis. Mais je vais bricoler un truc, je le sens.

Voilà.

A venir encore, les petits pois qui ont démarré comme des petits fous, et dont les gousses commencent à être renflées, signe que les graines se forment... Vivement la première poêlée! 

Et les ciboules, qui pointent timidement, et trop lentement à mon goût, le bout de leur nez.

Et puis, j'allais oublier les concombres, encore petits, et les framboisiers et groseillers, plantés cette année et qui ne donneront pas, mais c'est ça aussi les jardins : du temps!!

Bon, en attendant, mon sol est prêt, et bien qu'encore un peu compact, j'y ai installé des jeunes plants (préparés par mes soins) : tomates, petits pois, cornichons; des plants de fraises, achetés dans le commerce; semé des radis, oignons rouges, et poireaux. Puis ajouté toute la collection des courges, potimarrons, courgettes, et concombres... et depuis, ça pousse!! :)

 

 

Photo prise mi-mai... juste après les Saints de Glace. Fraises, petits pois et cornichons sont déjà installés, mais pas encore repris. Ils sont un peu pâles... Je vous rassure, depuis, ils ont repris du poil de la bête.

Le tout début du potager...

 May 15, 2014

J'avais tellement hâte enfin de produire mes propres légumes... :) Dès que j'ai eu la maison, j'ai commencé par retourner un carré de terrain. Pour rester modeste, j'ai commencé par 12m2, 3m*4. C'était bien suffisant à la main... :) 

Et puis, je pense qu'on peut se lasser très vite ou se décourager avec une trop grande surface.

Ma recette : nettoyer (c'est-à-dire couper les herbes trop hautes) le terrain sur la surface choisie, délimiter (avec une ficelle et des piquets, très artisanal) un rectangle de la taille choisie, et attaquer avec une fourche-bêche, l'outil de base indispensable. Une fois que tout est retourné, laisser reposer, en grosses mottes car la terre ici est argilo-limoneuse, et le sol encore très humide en avril. 3 semaines plus tard, je casse les mottes et j'essaye d'égaliser un peu tout ça. J'apporte des vieux sacs de terreaux. Il ne s'agit pas à proprement parler d'un amendement mais de terreau composé à 100% de matières organiques. Ces sacs sont anciens et déjà ouverts, les mélanger dans le sol me permet de les utiliser à bon compte et d'apporter un peu de matière organique relativement stable (essentiellement des écorces compostées).

L'année prochaine, j'utiliserai le compost produit ici, avec tous les déchets que j'ai sorti depuis avril : litière de mouton, résidus d'écorces, déchets de tonte. Le tas de compost est énorme pour le moment, il faudra tout retourner et sans doute l'ensemencer en vers de terre, c'est prévu pour la fin de l'été... Je veux aussi essayer les engrais verts : semer ma parcelle en moutarde par exemple, pour la préparer pour l'année prochaine.

© 2014 by La Belette.  Créé avec Wix.com