Rechercher
  • tanieredelabelette

L'histoire du mur pignon côté escalier...


A l'étage, il ne restait qu'un truc très compliqué à faire : isoler et monter le placo du mur pignon côté escalier. En effet, puisqu'un escalier est prévu, il y a un (gros) trou dans le plancher. Du coup, il y a donc une différence de ... 6,50m de haut entre le faitage et le sol.

J'ai donc installé un échafaudage.... puis je l'ai regardé longtemps en me disant que j'allais attaquer cette partie.

C'est fait! La structure métallique du placo, puis les plaques de laine de verre, puis les plaques de placo. Punaise, ce que c'est lourd tous ces trucs à porter!

Un peu le mal de mer parfois sur l'échafaudage qui tangue quand on est tout en haut! Je ne sais pas combien d'aller-retours j'ai fait entre cet échafaudage et le plancher. Tout préparer. Monter doucement pour ne rien faire tomber. Bouger doucement pour limiter le tanguis. Se cogner la tête dans la charpente qu'on avait pas imaginé aussi près. En profiter pour bouffer quelques toiles d'araignée. Se retourner pour attraper la perceuse et se reprendre la charpente. Jouer à Tetris en 3D et en vrai pour réussir à passer les plaques dans le bon sens, le bon ordre, et sans rien accrocher. Lacher une litanie de jurons, puis une deuxième, car la scie-cloche est encore tombée... tout en bas!!

Bref, c'est fait.

J'avais évidemment oublié de passer des fils qui étaient pourtant tout prêts, mais j'ai pu rattraper sans trop de problème, juste quelques séries de gros mots en plus, bordel!!

C'est fait, enfin presque : il reste les joints de placo à faire, ainsi que les peintures. Ca paraît moins prioritaire mais j'aimerais tout faire sur ce mur, histoire d'en finir avec cet échafaudage et de le démonter une bonne fois pour toutes!

Donc, à suivre ce week-end... mais déjà un petit album de plus en cliquant ici !! Sachant qu'il y a quelques corvées de bois et de déchetterie en plus. Le temps passe trop vite!


2 vues

© 2014 by La Belette.  Créé avec Wix.com