Novembre 2015 : nouvelle étape des travaux = placo mur pignon

Janvier 2015 (déjà) : isolation, début du placo...

La semaine de travaux : nous en avons profité pour essayer de commencer des trucs un peu plus techniques : la deuxième couche d'isolation (celle à embrocher sur les suspentes), mettre en place le pare-vapeur, commencer à installer les supports pour fixer le placo. Bon, on aurait pu faire plus... mais question budget, ça ne passait pas! Il faut répartir les coûts d'un mois sur l'autre...

Décembre 2014, semaine 49 : installation du poêle de masse

L'album de la construction... Il sera complété au fur et à mesure, avec le montage des briques, etc.

En avant première :) le premier feu!! théoriquement, on ne doit pas chauffer avant d'avoir fait le tour. Mais en présence de l'artisan, c'est autorisé! Ca permet aussi de faire sécher un peu plus vite. Et vous savez quoi? ça chauffe vraiment!! :)

Septembre 2014, semaines 41-42 : création du plancher de l'étage

Les étapes de la création du plancher, depuis la mise en place des poutrelles jusqu'à l'ajustement des dernières planches... On dirait un parquet de salle de danse!! Par contre, je n'avais pas imaginé que les poinçons de la charpente seraient aussi bas... ça promet quelques bosses je pense...

Septembre 2014, semaine 40 : installation des velux

Et voilà, un nouveau petit album photo, sur l'installation des velux... Pas facile de faire ces photos, les contrasts de lumière sont trop forts et comme il n'y a pas encore de plancher de l'étage, je suis loin !! Bref, comme je le disais, il s'agit de souvenirs.... et là, vraiment pas de "belles" photos!!

Septembre 2014, semaines 39-40 : percer des fenêtres...

C'est incroyable ce que ça peut changer la façade de la maison. Enfin ça commence à ressembler au dessin... C'est génial. Pas de baie vitrée, demanderez-vous? 

J'ai une petite confession à vous faire... Je préfère garder les beaux murs de ma tanière... et puis il y a déjà assez de sorties comme ça, avec 2 grandes portes.

Non, et puis la troisième raison, c'est aussi une question de coût !! 

Septembre 2014, semaines 36-37 : réalisation de la dalle

C'est vraiment la première étape. Je tremble presque d'impatience!! et aussi des risques d'appels du maçon, pour signaler un éventuel problème... Mais non, pas de surprise compliquée à gérer après cette étape de décaissage du sol, pas de vieille cuve nauséabonde, pas de cadavre enterré!! ouf! :)

 

Petit ajout en cours de route : un drain, dans le hérisson de graviers, pour permettre d'éliminer le risque de remontées humides. En effet, après avoir creusé, on s'est rendu compte que c'était bien humide... Et tant qu'à faire, autant avoir une maison saine dès le début. Donc, un petit drain, non prévu au début, est ajouté : un tuyau percé pour collecter l'eau qui remonte à cause de l'argile, tout ça bien connecté au réseau du fossé derrière la maison... 

 

D'ailleurs je suis en train de penser à un truc.... faudrait pas que des souris ou autres petits rongeurs trouvent que c'est un nid agréable pour passer l'hiver.... 

Je vais voir pour un petit grillage...

Juillet 2014 : le sablage des murs

Pour sabler, il faut :

  • une sableuse, sorte de cuve remplie de sable,

  • un compresseur, qui sert à envoyer de l'air dans la cuve de sable

  • des tas de tuyaux fournis avec...

  • un scaphandre de protection. Celui-ci est relié par une arrivée d'air à un filtre de la sableuse, ce qui permet d'avoir de l'air frais et dépourvu de sable en conitnu pendant l'exercie

  • Il est aussi indispensable de penser à des chaussures fermées, pantalons longs et épais, manches longues, gants

 

Le tuyau de sortie se manipule comme un karcher. Après avoir réglé les arrivées d'air, et de sable, c'est parti. Miser sur peu de sable, comme ça il arrive avec une pression forte et est très actif. Il reste à trouver le bon angle d'attaque, histoire de limiter les rebonds sur soi (ça fouette!!).

 

C'est redoutablement efficace. J'ai ainsi pu finir de décaper les joints, nettoyer les pierres encore blanches de chaux, et nettoyer aussi les portes et linteaux en bois. 

Le bois se nettoie par passage rapide, car, matériaux plus tendre que la pierre, il se "creuse" assez vite. 

 

Voilà, si jamais vous voulez vous lancer, vous savez tout :). 

 

Les pierres sont désormais toutes belles, et leurs couleurs varient entre l'ocre, le rouge, et le gris. J'identifie quelques calcaires, mais aussi des granites bleus-gris riches en quartz, et beaucoup de schistes. Ceux-ci apparaissent d'abord rouge, oxydés, et se révèlent ensuite gris en les torturant un peu!

 

Le "burinage" est une activité assez gratifiante.. un petit côté exutoire, et en plus, on voit au fur et à mesure qu'on avance. Ce mur en pierres sera magnifique une fois sablé.

Avril à Juin 2014 : en fil rouge, le piquetage de mur

Fin du démontage... Ce ne fut pas si simple, mais j'y suis arrivé :)

Juin 2014 : suite et fin du démontage

Mai 2014 : après avoir fait tomber le plancher du grenier

Et voilà, le fameux démontage bien avancé. Comme je le disais, merci les copains pour votre aide précieuse...

Mars 2014 : album de l'écurie en l'état...

Petit album souvenir de l'écurie en l'état. Le plancher du grenier repose sur des solives, elles-mêmes sur 2 poutres maîtresses, elles-mêmes soutenues par les poteaux qui sont fixés aux bas-flancs des stalles… le tout est bien imbriqué l'un dans l'autre, ça promet un grand moment lors du démontage...

© 2014 by La Belette.  Créé avec Wix.com

Fin